Prochaine formation SketchUp : Du 19 au 23 Avr 2021

Tutoriel SketchUp – Import du cadastre

Bonjour à tous. Nous allons dans ce tutoriel présenter l’importation du cadastre et plus généralement celle d’un plan sous forme d’image puis la mettre à l’échelle.

Je vous rappelle que l’essentiel de ce tutoriel est à retrouver dans cette vidéo de notre chaîne Youtube :

Pour récupérer le cadastre, il faut aller sur « géoportail ». Nous allons taper notre adresse. Une fois l’adresse trouvée, nous zoomons et nous nous apercevons que nous avons un point rose. Il correspond à l’endroit qui nous intéresse. Nous allons ensuite cliquer à gauche sur les parcelles cadastrales pour voir le cadastre. Nous re zoomons à nouveau. Nous passons en plein écran en cliquant sur le petit icône.

En appuyant sur « pomme Shift capt » sur mac pour faire une capture d’écran. Vous aller alors voir que le curseur se transforme en petit viseur. Il permet de capturer une image qui est désormais sur notre bureau. Si nous sommes sur pc, nous allons aller dans le menu démarrer et nous tapons « capt ». Il y a alors un logiciel intégré à Windows qui s’appelle capture d’écran qui va nous permettre de faire exactement la même opération.

Nous retournons dans SketchUp. Nous allons aller dans « Fichier/Importer ». Nous choisissons bien « tous les fichiers d’image pris en charge » ainsi que « Utiliser comme une image ». Pour pc, cet outil de sélection se situe sur la droite.

Format

Et là, nous allons choisir notre cadastre que nous venons de faire à l’instant. Nous allons ensuite faire un clic et un clic pour donner un facteur d’échelle. Cela va être importé comme une image. Une image ne peut pas être redimensionnée. Nous ne pouvons pas rentrer dedans. Cela n’est pas pratique donc nous allons faire clic droit « Éclater ». Une fois que l’on a éclaté, nous re cliquons dessus et nous faisons clic droit « Créer un groupe ». Donc nous l’éclatons, nous double cliquons et nous créons un groupe.

Maintenant, ce qui est bien ce que nous allons pouvoir rentrer à l’intérieur. Par exemple, nous allons prendre une dimension que nous avons déjà (en faisant un clic de chaque côté). Nous nous apercevons que notre côte fait par exemple 77100,5 mètres. Nous allons alors rentrer à l’intérieur de notre cadastre. Il s’agit d’une étape capitale. Il ne faut pas oublié : nous rentrons à l’intérieur du groupe car nous allons faire une mise à l’échelle. Si nous ne sommes pas à l’intérieur du groupe lorsque nous faisons une mise à l’échelle, nous allons la faire sur tout le modèle. C’est alors un moyen de casser tout le modèle.

Ensuite avec un clic, nous tapons notre 77100. C’est ce que l’on avait expliqué dans le tutoriel sur l’importation des composants. Il s’agit de la même méthode. SketchUp nous demande si nous voulons redimensionner le groupe ou le composant actif. Nous lui répondons oui. Ensuite, nous appuyons sur la barre d’espace, nous faisons un clic à l’extérieur. Nous prenons l’outil « déplacé », faisons un clic et nous relâchons. Puis nous allons venir positionner précisément l’angle de notre bâtiment.

Nous allons constater qu’il y a un petit problème d’orientation. Cela est assez fréquent. C’est parce que dans Google Maps, le nord n’est pas souvent le même que dans les autres logiciels. Donc nous faisons souvent une petite rotation afin d’être parfaitement aligné.

Pour finaliser cela,  nous allons aller dans « Fenêtre/Calques » et dans cette dernière nous allons cliquer sur plus (+). Et nous allons l’appeler, par exemple, « cadastre ».Calques

Puis nous faisons un clic droit sur l’entité de notre groupe (et seulement notre groupe). Nous allons dans la liste déroulante et nous cochons cadastre.

Infos sur l'entité

Comme cela, nous avons mis notre cadastre sur un plan qui s’appelle cadastre. Et nous pouvons décider d’afficher ou non notre cadastre pour avoir nos parcelles cadastrales ou non et pouvoir travailler simplement.

Merci de laisser votre avis dans le commentaire ci-dessous.

Tutoriel SketchUp – Import Google Maps

Bonjour à tous !

Nous allons dans ce tutoriel nous intéresser à l’import de Google Maps 😉

L’essentiel de ce tutoriel est à retrouver dans cette vidéo de notre chaîne Youtube :

Petite flècheDans la barre d’outils Google, nous avons une petite carte avec une petite flèche jaune. Nous allons cliquer dessus et là une fenêtre va s’ouvrir pour ajouter un emplacement. Si cette fenêtre a une taille réduite, le conseil est de l’agrandir au maximum. Cela se fait en cliquant sur la bulle verte sur mac ou sur l’icône correspondant sur pc. Nous allons ensuite taper une adresse. Sachez que l’on peut, par exemple, taper directement Adebeo et là il nous emmène tout droit à notre agence de Lyon.

Nous allons ensuite régler le zoom. Cette action est capitale car cela définit la qualité de l’image que l’on va importer dans notre modèle SketchUp. En effet, lorsque l’on va cliquer en haut à droite sur « Sélectionner une région », cela va faire une capture d’écran.

Région
Une petite croix s’affiche, elle va permettre la géolocalisation de notre modèle lors du premier import. Nous allons alors cliquer en haut à droite sur « Capturer ». Vous allez alors voir qu’il nous capture un premier emplacement. Nous pouvons capturer un deuxième emplacement. Mais petite remarque par rapport à cela : si nous dé-zoomons, un carré blanc apparaît. Ce dernier correspond à la zone que l’on va pouvoir insérer sans risquer de problèmes de projection. Effectivement, la terre est ronde et SketchUp est plat. Si jamais nous « déplions trop la terre », nous allons avoir des problèmes de distance de l’ordre du mètre, qui risquent de se poser. Cela peut arriver lors de projets de taille importante donc il vaut mieux faire attention.

Carré blanc

Pour le tutoriel, lors de la capture d’écran, nous allons dé-zoomer au maximum pour avoir une qualité un peu médiocre mais cela permettra de bien illustrer. Nous allons alors prendre une zone un peu périphérique et nous cliquons sur capturer. Dans notre SketchUp, vous pourrez voir que nous avons bien nos deux imports de textures qui ont été réalisés. Si nous zoomons dans un des deux, la définition n’est pas très bonne mais dans l’autre cela est beaucoup mieux. Cela est dû au fait que quand nous avons pris l’image, nous étions un peu trop en recul. Par conséquent, la qualité de l’image a été détériorée.

ReliefNous avons un bouton qui est « Activer le relief ». Ce dernier permet de montrer le relief et les pentes qu’il y a sur notre terrain. Evidemment, cela ne remplace pas un géomètre. Par contre, cela donne une indication sérieuse sur l’orientation de notre point. Cela ne remplace pas un géomètre car il s’agit d’un point tous les 70 mètres. La définition n’est alors pas suffisante pour vraiment y apporter une grande crédibilité. Et puis, parfois, il y a un petit décalage.

Nous pouvons également constater que nous allons avoir deux éléments qui ont fait deux groupes et qui sont verrouillés. D’ailleurs, si nous allons dans la fenêtre « Structure », nous allons voir que ces deux groupes se nomment « Google Earth Terrain ».

Struture

Et si nous affichons le calque, nous allons voir que nous avons un calque « Google Earth Terrain » et un calque « Google Earth Snapshot ». « Snapshot » correspond au terrain plat et « Google Earth Terrain » à celui en relief. Nous allons donc en laisser qu’un : le « Snapshot ». Il est toujours important de laisser un terrain à plat car cela simplifie le travail.

Calque

Merci de laisser votre avis dans le commentaire ci-dessous.