Prochaine formation SketchUp : Du 28 Nov au 02 Déc 2022

Pourquoi choisir SketchUp ?

Image titre pourquoi choisir SketchUp

Sur le marché des logiciels 3D, on peut dire que le choix ne manque pas. Et c’est tout à fait normal de se demander : Quel logiciel 3D ? Comment s’en servir ? Quel est le coût ?

De plus, ils sont souvent très spécifiques si vous avez besoin de modéliser en 3D pour l’architecture, le cinéma, le graphisme ou le jeu vidéo.

 

Il y a cependant un logiciel de conception 3D qui se démarque par sa simplicité et répond à de nombreux besoins. J’ai nommé : SketchUp !

 

La première fonction de SketchUp : l’architecture

 

SketchUp a été créé à la base pour la création architecturale. Ainsi, sa simplicité d’accès a été pensée pour compléter le travail de l’architecte et lui permettre de tester en totale immersion ses créations.

 

Le système de création de face 2D puis d’extrusion en 3D est très représentatif de cette philosophie car c’est également comme cela que les architectes pensent.

Sa simplicité se traduit par ses outils qui sont très compréhensibles.
De plus, cette simplicité permet en conséquence une plus grande liberté de création. Et ce, que ce soit en 3D ou en 2D.

 

SketchUp pour la modélisation 3D

 

Personnellement, je trouve que SketchUp excelle dans le confort d’utilisation en 3D. En complément de sa simplicité, il propose des petits raccourcis comme :

  • La création d’aimants pour faciliter le dessin et la connexion d’arêtes et de faces,
  • La comptabilisation des groupes, composants et balises pour faciliter la gestion des projets,
  • Les clics, doubles clics et triples clics qui permettent d’accomplir certaines actions plus facilement comme dupliquer ou entrer des mesures

 

En plus, la fonction d’export très large permet une collaboration plus facile sur d’autres logiciels.

 

LayOut pour les plans et les documents 2D

 

Dans la suite SketchUp Pro, LayOut est vraiment l’outil qui va vous permettre de concrétiser vos projets. 

En effet, il vous permet de créer des documents divers à partir des modèles 3D de votre projet SketchUp.

Vous pouvez donc réaliser :

  • Des plans de masse,
  • Des plans électriques,
  • Des vues,
  • Des coupes,
  • Des côtés détaillées
  • Des annotations,
  • Des permis de construire
  • Des budgétisation,
  • Etc, etc, etc…

 

Comme vous l’avez compris, SketchUp et LayOut sont déjà des outils extrêmement puissants et pratiques pour l’architecture.
Si vous n’êtes pas convaincus allez voir notre interview avec l’architecte Pierre Barillot qui utilise SketchUp depuis plus de 15 ans pour ses projets : 

 

Mais comme vous pouvez le constater, mon article ne s’arrête pas là. Il existe de nombreuses applications pour SketchUp…

 

SketchUp : un outil souple

 

En effet, grâce à son côté abordable et à sa philosophie ouverte, SketchUp peut être utilisé dans de biens d’autres domaines et ce sans utiliser de plugins ou d’autres outils externes.
Nous allons en voir plusieurs exemples :

 

SketchUp et aménagement d’intérieur

 

Bon nous sommes d’accord, l’aménagement d’intérieur ou l’architecture d’intérieur sont assez proches de l’architecture. Oui, je triche un peu. Mais grâce aux balises et au 3D Warehouse, le travail du décorateur est grandement facilité.

En effet, les balises permettent de classer et de masquer certains éléments en fonction de la vue à créer ou en fonction de la demande du client final.

3D Warehouse est un excellent complément car il permet de rechercher et de télécharger dans son projet des objets 3D créés par d’autres passionnés de 3D sur internet. De nombreux modèles disponibles sont du mobilier, donc l’architecte d’intérieur va pouvoir gagner en modélisation pour réaliser son projet.

 

Ce sont 2 outils que j’ai énormément utilisé dans une de mes dernière vidéo tutoriel où je réalise la rénovation d’un appartement. Allez donc voir !

 

SketchUp et Histoire

On reste dans l’architecture mais cette fois-ci pas pour créer mais pour raconter l’histoire !

En tant que passionné en 3D, Fabrice Pothier s’est lancé comme défi de recréer la presqu’île de Lyon comme elle l’était au XVIIIème siècle.
Au-delà du travail de recherche, d’étude et des classifications diverses (cadastres, actes notariés, gravures, photographies, etc…), c’est le travail de restitution qui m’a vraiment impressionné.

Le travail est dantesque, comme vous vous en doutez, mais grâce aux composants SketchUp, Fabrice a pu gagner beaucoup de temps.
Il a créé dans un premier temps ses composants qui comptent des fenêtres, portes, barrières et lanternes d’époque, par exemple, et les a classés en composants pour facilement les copier sur une façade.

En plus, comme ce sont des composants, il peut les modifier très facilement !

Pour découvrir ce travail impressionnant, rendez-vous ici :

 

SketchUp et LE cinéma

 

Et oui ! Grâce à sa simplicité, SketchUp est très apprécié pour la phase de recherche ou de concept art pour les projets artistiques.

Je voudrais vous présenter 2 exemples qui utilisent SketchUp de manière très complémentaires pour le cinéma :

 

Christopher Rosewarne :

Christopher est concept designer et prop builder, cela veut dire qu’il invente et construit des accessoires qui vont être utilisés par les acteurs sur un plateau de cinéma. Dans sa carrière, il s’est plutôt concentré sur la création industrielle, donc SketchUp est pour lui un outil indispensable car la création de formes simples et la combinaison de groupe permettent de gagner du temps pour la phase de pré-conception.

Vous pouvez retrouver ses créations dans des films à gros budgets comme Max Payne, DOOM, des films Marvel ou encore plus récemment dans les séries de films Star Wars et James Bond ou dans Dune.

Vous pouvez voir l’ensemble de son portfolio ici :Christopher Roserwarne

 

Timothée Meyrieux :

Timothée propose d’utiliser SketchUp pour une autre phase de préparation : le storyboard. Il s’agit d’un document qui regroupe des dessins de plans et les indications de direction à côté. Avec les scènes, Timothée crée des vues pour gagner du temps et se rapproche un peu plus de la réalité qu’avec un storyboard normal.

Vous pouvez voir son travail ici : SketchUp et Cinéma  

 

Aller plus loin avec les plugins sur SketchUp

 

Pour l’instant, nous avons vu de nombreuses utilisations de SketchUp avec

Mais il est possible d’aller encore plus loin avec les plugins sur SketchUp.

Voyons quelques exemples :

 

Améliorer les fonctionnalités existantes de SketchUp

 

De nombreux outils sont créés pour accentuer les forces de SketchUp. Ils sont souvent présentés comme des supports pour réaliser des actions possibles sur SketchUp mais qui demandent du temps.

Le gain de temps est vraiment le maître-mot de ces plugins.

En voici quelques exemples connus :

  • Simple Tool : Créer et percer des murs en quelques secondes et dupliquer des composants
  • CleanUp : Nettoyer son projet SketchUp pour éviter qu’il rame,
  • Splitator : Réaliser un calepinage en un clic,
  • Material Resizer : Adapter ses textures pour optimiser un projet 
  • VMS_Up : Créer des meubles en bois
  • Joint Push-Pull : Pour faire une extrusion sur plusieurs faces en même temps

 

Rendu photo-réaliste sur SketchUp

 

La visualisation de base sur SketchUp peut être vue comme assez sommaire. C’est pour ça qu’il existe des plugins qui transforment votre projet SketchUp en visualisation proche de la réalité. Ces extensions sont indispensables pour l’immersion dans votre création.


En voici les principaux :

 

Chacun a ses propres applications où il excelle, mais si vous voulez en savoir plus sur ses plugins, n’hésitez pas à nous contacter : hello@adebeo.com.

 

Simulation en temps réel sur SketchUp

 

Dans la communauté de développeur d’extensions sur SketchUp il existe des petits génies qui repoussent constamment les limites de ce qui est possible de faire avec le logiciel.

Ce qui m’impressionne le plus ce sont les simulations physiques en temps réel. C’est bluffant !

 

Un très bon exemple est ClothWorks que je présente dans cette vidéo :

 

Réalité virtuelle dans votre projet SketchUp

 

Le meilleur moyen de voir comment votre création va être dans la réalité est de rentrer dedans, non ? Et bien avec la réalité virtuelle c’est possible !

Enscape est pour moi la meilleure solution car il intègre une fonctionnalité VR directement dans le plugin et le temps de calcul est vraiment rapide.

Il faut juste avoir l’ordinateur qui puisse le faire tourner et le casque de réalité virtuelle adapté. Mais ça c’est une autre histoire…

 

Voici une petit vidéo bonus où je découvre en réalité virtuelle l’appartement que j’ai créé dans la vidéo dont je vous ai parlé précédemment :

 

SketchUp est vraiment le logiciel le plus souple pour la modélisation 3D. Que l’on soit débutant ou confirmé, pour des créations artistiques ou techniques et dans de nombreux domaines d’activités, SketchUp s’en sort toujours. Pour des actions plus complexes comme le rendu, l’animation ou la création de formes plus organiques, c’est moins le cas. Mais le marché des plugins permet de compléter ses fonctionnalités qui sont déjà très faciles à comprendre et à exécuter.

 

Et si vous voulez aller plus loin avec SketchUp, allez voir nos tutos sur YouTube ou alors découvrez nos formations SketchUp Pro.