Tutoriel pour débuter sur Ruby – Avec SketchUp

Après un mois de novembre chargé avec l’arrivée de SketchUp 2017, nous vous avons préparé le dernier tutoriel de cette année 2016 !

Denis a donc formé Lucille, totalement novice, au codage dans le langage Ruby !

Coder avec Ruby est très facile, vous trouverez pleins d’astuces dans la bibliothèque SketchUp, pour vous aider à créer des fonctions très utiles pour vos projets SketchUp.

Apprenez donc pas à pas, avec ce dernier tuto d’Adebeo :

SketchUp 2017 est arrivé !

SketchUpeuses, SketchUpeurs, comme vous l’aurez deviné, la nouvelle version de SKetchUp 2017 est enfin sortie !

Nous avons donc pensé à vous et avons décortiqué les nouveautés de cette nouvelle version de notre logiciel de modélisation 3D préféré !

Si vous voulez découvrir par vous même les nouveautés ne descendez pas plus loin, mais si vous ne pouvez pas attendre, voici en quelques lignes les changements de la nouvelle version de SketchUp 2017 :

 

On commence donc par une très mauvaise nouvelle, SketchUp 2017 ne fonctionnera plus sur les petits ordinateurs. Il faudra une machine assez puissante. Mais ne vous inquiétez pas, le logiciel vous mettra à disposition un lien, qui permettra de tester la compatibilité entre SketchUp 2017 et votre ordinateur.

 

Premier changement :

L’extension manager ( représenté par le très joli rubis ) :

Enfin un gestionnaire des extensions SketchUp ! Vous retrouverez toutes vos extensions, vous pourrez les activer, désactiver, les installer ou desinstaller. Vous ne serez plus obligé de fouillez à travers les différentes fenêtres de SketcUp.

Un changement qui fait du bien et qui facilitera votre utilisation SketchUp.

 

Deuxième changement :

L’outil décalage ! Enfin, lorsque vous voudrez décaler vos surfaces, l’outil ne s’emmêlera plus les pinceaux. Plus de fluidité !

J’ai envie de dire : SketchUp 2017 est smooth

 

Troisième changement :

Nouvel outil rectangle ! Grâce à une nouvelle icône on peut enfin savoir qui est la longueur et la largeur ! On peut aussi verrouiller les axes de notre outil rectangle !

 

Quatrième changement :

L’outil inférence à été aussi dépoussiéré, on peut enfin créer des inférences perpendiculaires à un plan, une arrête etc.

 

Divers petits changements:

Création d’un composant, on peut enfin l’enregistrer et le nommer !

On peut aussi choisir les différents emplacements de l’enregistrements des composants.

 

Cinquième changement :

On quitte SketchUp pour ouvrir Layout ! Layout nous permets maintenant de créer plusieurs tables à la fois et sutout, on peut utiliser l’outil déplacement dans Layout lui même !

 

Voilà pour les changements principaux, on vous laisse aussi le plaisir de les découvrir.

Quels sont pour vous les plus grands changements ?

Et pour ceux qui ont SketchUp 2016, la mise à jour de SketchUp 2017 est gratuite !

Guimauve et plan 3D pour vous !

 

via GIPHY

SKETCHUP BIM – QU’EST CE QUE LE BIM ?

Source wikipedia
Le BIM se définit à la fois comme :

  • un processus d’intégration, de production, de gestion et de visualisation de données
  • un modèle unique du bâtiment ou d’un ouvrage bâti (pouvant tenir dans un fichier numérique, lequel comprend toute l’information technique nécessaire à sa construction, son entretien, ses réparations, d’éventuelles modifications ou agrandissements et sa déconstruction). Le fichier n’est pas qu’un catalogue d’objets positionnés dans l’espace ; il comprend aussi une description des relations entre objets et de leurs propriétés (par exemple : jonctions de murs, type d’ouverture ou de traversée d’un mur ou d’une dalle et ruptures de pont thermique)
  • un logiciel parce qu’il fonctionne en intégrant une série de logiciels.

feature-img-make-easier-02_2-1

source: sketchup.com

SKETCHUP

Sketchup se définit comme une plateforme de modélisation 3D permettant d’accueillir et de répondre au besoin spécifique métier aux travers d’extensions.

Sans extension Sketchup est un outil ultra enseigné en classe de CM2. Augmenté par ses extensions , il permet à des industriels de produire leur estimation de coût, des analyses thermiques, leur imagerie commerciale, les programmes d’usinages de machines à commandes numériques, de l’impression 3D, de visualiser du scann des nuages de points, ….

A ce titre Sketchup tient une place particulière car la logique des autres logiciels est plutôt de faire des logiciels “tout en un”.

 

Dans le cadre du BIM, Sketchup propose donc plusieurs méthodologies:

  • Nativement sans extension, Sketchup est compatible BIM depuis 2014, en import/ export. Sketchup permet donc
    • d’importer des fichiers IFC,
    • de lire les propriétés BIM,
    • de modifier les propriétés BIM,
    • d’exporter un “vrai” IFC contenant le modèle et les informations.

 

Cependant, Sketchup sans extension ne possède pas par défaut d’outil “mur”, “fenêtre”, … ainsi l’utilisateur devra saisir à la main chacune des informations, ce qui peut s’avérer long sur un modèle complet.

Cependant Sketchup permet de créer simplement des éléments hors -standard ce qui est beaucoup plus difficile sur ces compétiteurs, par exemple une paroie penchée, des gardes-corps sur mesure, des fenêtres non-parallélépipédiques, des murs en biseaux ou en queue de billard ( tout ce qui fait la richesse de notre patrimoine architecturale).

Les informations BIM sont directement affichables dans les mises en plan par un simple clic.

feature-img-make-easier-03_1

source: sketchup.com

 

Sketchup sans extension apparaît donc une solution idéal pour un artisan voulant répondre qu’à une partie spécifique sur un projet BIM.

 

Pour un constructeur de maisons individuelles, il paraît plus intéressant d’utiliser une extension de Sketchup. Plusieurs éditeurs d’extensions proposent des solutions permettant d’automatiser la saisie BIM.

  • “PlusSpec “ est une extension Sketchup comportant l’ensemble d’une trentaine d’outils et des bibliothèques nécessaires aux BIM notamment:
    • Mur
    • Fenêtre,
    • Dalle,
    • toiture,
    • outil de chiffrage
    • Export IFC plus poussé

La force de Pluspec est qu’elle garde la simplicité de Sketchup, augmente la productivité du logiciel. Ainsi le BIM devient un gain de productivité direct plutôt qu’une contrainte.

plusspec_take-off

source: plusspec.com

 

  • BIMUP est un outil de chiffrage BIM, qui permet à travers l’import d’un fichier IFC de calculer des quantités BIM mais aussi d’ajouter les informations BIM manquantes.
  • SKETCHUPBIM est une extension qui permet de produire rapidement des maisons individuelles simples. Sketchup propose les outils BIM élémentaire, mur, fenêtre, dalle, pilier
maison-detailssource : architecture 8

SKETCHUP et les autres logiciels BIM

Sketchup est connecté à l’intégralité des banques de modèle BIM.

Ainsi l’utilisateur Sketchup peut télécharger les modèles IFC des catalogues fabricants. On notera

 

  • BIMOBJECT: leader des plateformes de bibliothèque BIM. Les fichiers importés sont des fichiers Sketchup natifs.
  • Polantis: plateforme française BIM, les fichiers importés sont natifs Sketchup.
  • Sketchup 3D Warehouse: la banque de modèle 3D de Sketchup est la plus grosse banque de donnée au monde de modèles 3D. Certain objects sont BIM

 

Sketchup est aussi intégré nativement aux plateformes collaborative BIM comme par exemple TRIMBLE Connect ou en IFC.

 

Les passerelle avec les autres logiciels de modélisation:

  • REVIT:
    • Revit importe nativement le Sketchup mais ne récupère pas les metadonnés.
    • Revit importe nativment les fichier IFC issu de Sketchup avec les métadonnée mais les format de revit ne sont pas aux normes IFC2x3
    • Revit est globalement un logiciel fermé qui verrouille les models importés
    • Sketchup importe les IFC revit, les schémas de donnés Revit ne correspondent pas à 100% à la norme internationale.
  • Archicad, Vectorwork, allplan:
    • Les logiciels de Nemetschek accepte en import les fichiers IFC. Archicad importe les fichiers Sketchup nativement
  • Teckla: Sketchup et Teckla s’importe et s’exporte par IFC.

kevin_hui-291

Une nouvelle bibliothèque est arrivée sur TheaRender !

 

« Ouiiiiiiiii »

Bonjour à tous !

Aujourd’hui Thea Render nous font le plaisir avec une nouvelle bibliothèque !

On retrouve donc plus de 129 nouvelles matières plastiques de haute qualité, réparties en quatre catégories :

  •  Single Sided
  • SSS
  • Translucent
  • Transclucent + Médium

De quoi faire de superbes rendus plastiques super réalistes !

Admirez un peu le travail !

 

Pas mal hein ? 😉

La bibliothèque est disponible juste ici !

A vous de jouer ! On attend vos réalisations avec impatience !

 

Tutoriel AutoCAD, niveau débutant

Partie 1 : Les bases et les outils principaux

Aujourd’hui petit tuto sur Autocad !
Autocad permet de réaliser des plans propres et plus facile de conception que SketchUp, il existe depuis 30 ans, logiciel de transition entre la planche à dessin et le numérique.
Il existe plusieurs version d‘AutoCAD :

  • AutoCAD LT
  • AutoCAD 360

Step #1 : Démarrage 

Autocad est revenu enfin sur Mac ! La première chose que l’on a à faire, il faut choisir un « DWT ».
Vous allez me dire, qu’est ce qu’un fichier « DWT » ?
C’est un fichier « gabarit » : il comporte tout nos réglages préférés.
Choisir le fichier ‘acadtiso.dwt’ ( afin d’éviter le système métriques de nos chers voisins anglo saxons 😉 )
ACADISO

Step #2 : Interface

Quelques réglages au préalable  , le fond d’écran bleu que je trouve plus agréable pour travailler que le noir.
Interface différente selon Mac ou PC.
Sur PC nous retrouverons une interface ruban ou une interface plutôt traditionnelle PEU IMPORTE
Nous allons utiliser aujourd’hui ‘les lignes de commandes’.
Présentation interface:

  • La console des commandes:
  • Une boite avec divers outils:
  • Un assistant à la saisie :
  • Un interface inspecteur de propriétés:
  • Et enfin la navigation dans le plan :
intefarceautocad
Interface AutoCAD

Step #3 : Premier rectangle

Tapez la commande rectangle
« entrée »
« un clic, je déplace ma souris, un autre clic »
et paf un rectangle !
PREMIERRECTANGLE

Remarquez que si je reclique, rien ne se passe

Un des principes fondamentaux de Autocad c’est lorqu’on fait une commande il la déselectionne immédiatement
Si on veut rappelez une commande, on appuie sur « entrée » : le curseur à changé de forme, on est de nouveau dans la sélection rectangle.

A bien mémoriser : ‘entrée’ ou ‘espace’ on sélectionne de nouveau la commande précédente

Step #4 : Navigation

Double clique roulette : zoom étendu qui se déclenche
Commande mac : ‘zoom’ ‘entrée’ ‘et’ ‘entrée’
Zoom étendu : ‘maintenir la roulette enfoncée’
Le zoom : survole l’angle d’un carré + scroll de la roulette vers l’avant

Step #5 : Se tromper

Ctrl + Z sur PC
Ou Comm + Z sur Mac
Comm + Y : rétabli
Attention: si je zoom l’annulation ne fonctionne pas
OU tout simplement ‘escape’
delete
Nous allons donc essayer les différents outils pour bien se préparer à la réalisation concrète !

Step #6 : Unités

C’est seulement lorsqu’on le veut faire des présentations à l’échelle que nous allons spécifier l’unité !
Par contre vous avez l’obligation & la nécessité d’être cohérent ! Si vous tapez tout en ‘cm’ vous devrez considérez que votre unité par défaut est en cm !
instant truc & astuce ! 
>Commande ‘UNITE’ 
unité de dessins

En spécifiant l’unité ici, ça n’a absolument aucun impact sur mon dessin.

Step #7 : Ligne & Polylignes

Nouveau fichier ‘acadiso.dwt’

Les lignes

Nous allons tout d’abord faire nos premières lignes!

Tapez la commande :

‘Ligne’ et appuyez sur ‘entrée’

‘0;0’ on part de l’origine du repère
Spécifier la longueur : ‘tabulation’ ‘200’
Spécifier l’angle: ‘0’ ‘entrée’

LIGNE1

Il se peut que lorsque vous commenciez votre travail que vous ne soyez pas en ‘saisie dynamique’ disponible grâce à la croix
je clique sur la croix « 400,400 » : autoCAD va me tracer automatiquement une ligne de mon point précédent !
saisie dynamique

Si je voulais descendre de ‘-200’ :
commande ‘@’ ‘0,-200’
LIGNE2

Ce mode de saisie est assez peu utilisé puisque d’habitude nous somme en saisie dynamique.

 Les Polylignes

Maintenant essayons de faires plusieurs lignes à la suite !

Tapez la commande :
‘POLY’
Et cliquez pour faire une forme
Je fais des clic tout en spécifiant les différentes dimensions.
POLYLIGNES1

J’attire votre regard sur la console de commandes :
Commande
> [Arc/Clore/demi-larg/l0ngueur/annUler/lArgeur]

Tapez ‘a’ pour arc GIF
Vous pouvez donc créer des lignes tangentes

Si vous ne connaissez pas bien les fonctions, il vous suffit de bien lire la console de commandes et vous arriverez à vous en sortir ! 😉

Step #7 Cercle & décomposer

> Outil cercle ( en cliquant sur ‘l’outil cercle’ 😉 )
> ‘cercle’ ‘entrée’ afin de permettre de spécifier le diamètre désiré
>ex sur la console de commandes je peux spécifier si je veux un cercle par ‘3P / 2P / Tangence’

> commande rectangle
je peux sélectionner les lignes et les décomposer
‘échappe’ commande décomposer ‘entrée’

Voila ! Vous savez a présent maîtriser les principaux outils d’AutoCAD, det si ça vous a plu, nous pousserons le tutoriel plus loin, nous dessinerons les plans de notre maison !
D’ici là entraînez vous avec les différentes commandes !

bye